LE MONDE DU TRAVAIL

Les travailleurs de petrole

 Le saviez-vous? 

Le Mercosur, l’entente sud-américaine de libre échange entre l’Argentine, le Paraguay, l’Uruguay et le Brésil, a pour objectif d’encourager les échanges commerciaux entre ces pays et de les rendre plus compétitifs sur le plan international. 

 Le saviez-vous?
 
L’Argentine a changé deux fois d’unité monétaire en 14 ans. En 1985, le peso a été remplacé par l’austral, et en 1992, le gouvernement a introduit le nuevo peso argentino.
 

L’Argentine est pendant longtemps restée un pays agricole. Les fermiers cultivaient du blé dans la Pampa et s’occupaient de grands élevages de bovins et de moutons. Aujourd’hui, seulement 10 % de la population active travaille dans le secteur agricole. La plupart des Argentins travaillent dans le secteur tertiaire, l’industrie du gaz et du pétrole, les mines, les chantiers navals, la construction automobile, l’industrie alimentaire et l’industrie du tabac.  Le saviez-vous? 

L’Argentine a changé deux fois d’unité monétaire en 14 ans. En 1985, le peso a été remplacé par l’austral, et en 1992, le gouvernement a introduit le nuevo peso argentino.   
 
Les Argentins très riches, surtout les membres de la classe politique et les propriétaires et les cadres supérieurs des grandes compagnies, vivent dans le plus grand luxe. Les plus démunis habitent quant à eux dans les villas miserias (bidonvilles) et n’ont que des emplois de misère, tel cireur de souliers ou vendeur ambulant. Entre ces deux extrêmes, se trouvent les salariés du secteur agricole et des usines, les employés de bureaux, et le personnel scolaire et médical. Les syndicats, autrefois très actifs et bien organisés, ont perdu de leur puissance. 
Dans les petites villes, bureaux et commerces ferment pendant deux ou trois heures à midi ; c’est le moment le plus chaud de la journée et les gens en profitent pour faire la sieste. Les commerces restent toutefois ouverts assez tard, souvent jusqu’à 21 h.

Le développement économique rapide que connaît le pays depuis la fin du xixe siècle a entraîné une participation accrue des femmes dans le monde du travail. Celles-ci forment maintenant 40 % de la population active, et dans 33 % des foyers argentins, le revenu principal est celui de la femme. L’Argentine a été l’un des premiers pays d’Amérique latine à légiférer sur les conditions de travail des femmes et des enfants : c’est le Parti socialiste qui adopta la loi en 1907. 
Suite aux difficultés économiques des années 1980 et 1990, de nombreux Argentins se sont vus obligés de prendre deux ou trois emplois pour pouvoir subvenir aux besoins de leur famille. La politique gouvernementale des années 1990 a permis d’estomper certains effets de la crise économique, mais le taux de chômage dépasse toujours 13 %.

 
 

l'Argentine

© Webmaster: Lizandro Llancafilo.

Estadisticas