Parc National Los Glaciares


Le glacier Perito Moreno

Classé Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO, le parc présente l'un des plus beaux spectacles du sud de l'Argentine , cimes enneigées, glaciers, forêts se concentrent dans cette partie des Andes.

C'est le " Champ de Glace Patagon" avec 13 glaciers au total qui débouchent dans les lacs Viedma et le "lago Argentino".

El Calafate, à l'origine petite implantation pionnière située au pied du mont Calafate et en bord du Lago Argentino, est aujourd'hui une petite ville à la structure d'hébergement développée permettant aux touristes désireux de découvrir la région de s'y installer pour quelques jours. C'est au départ de El Calafate que se visite le Parc National Los Glaciares, ainsi que les estancias locales spécialisées dans l'élevage ovin.

En 1981, l' UNESCO a inclus Le glacier Perito Moreno dans sa liste du Patrimoine mondial de l'Unesco au titre du patrimoine naturel de l' Humanité

Le glacier Perito Moreno - Voir la vidéo

Le glacier du Perito Moreno

C'est le plus célèbre des 13 glaciers, avec un front de 4 Km et ses 60 mètres de haut, il se fissure et des morceaux de glace s'écroulent dans le bras sud du Lago Argentino.

C'est un des rares glaciers au monde qui avance de manière considérable (environ 100 mètres par an), et tous les 4 ou 5 ans, lorsque sa langue traverse le Canal de Los temptanos, se produit une impressionnante rupture et d'immenses blocs de glace, véritables icebergs, se déversent dans le Lago Argentino faisant monter le niveau de l'eau de 20 à 30 mètres.

Des sentiers et des passerelles en bois permettent d'approcher le glacier sans danger.

Le glacier Upsala

Le Glacier Upsala, l'un des plus grands du monde avec ses 595 Km2, se jette dans le bras nord du Lago Argentino.

Des excursions en bateau au départ de Puerto Bandera permettent de découvrir le magnifique spectacle de ce glacier et ses couleurs variant du blanc au bleu turquoise , bleu saphir ....

L'excursion permet également de découvrir la Baie Onelli et sa vue sur les glaciers Agassiz, Bolado et Onelli.

Le glacier Perito Moreno


Le glacier Perito Moreno




Ce parc englobe deux grands lacs d'origine glaciaire et quelques lacs plus réduits, ainsi que quelques montagnes mythiques, comme le Fitz Roy (ou Chaltén), de 3405 m, et le Cerro Torre, de 3102 m.

Le nom du parc provient des nombreux glaciers qui aboutissent dans les lacs. Les plus connus sont: le glacier Perito Moreno, très caractéristique, et facilement accessible en véhicule depuis El Calafate; le glacier Upsala, le plus long et vaste de tous (1000 km²), le glacier Spegazzini, uniquement accessible à travers un lac, et les glaciers Mayo, Onelli, Agassiz et Mayo, débouchant tous dans le lac Argentino.

Le glacier Perito Moreno, doit cette célébrité aux mouvements continus de ses masses, mouvements produits par un phénomène cyclique d´avancées et de reculs, accompagnés de spectaculaires détachements de glace de son impressionnante face de 5 km et de 60 mètres de hauteur, au-dessus du niveau du lac. Son mouvement continu, qui provoque l´accumulation, la fracture et le détachement de grands blocs de glace, est surprenant et curieux. Avec la force d´un éclair, les blocs se submergent en fragments et naviguent sur le canal de Témpanos. Tous les trois ou quatre ans, la fracture graduelle et le nivellement postérieur des eaux des lacs provoquent des spectacles grandioses.

L'autre grand lac, le Viedma, reçoit le Glacier Viedma, provenant, comme tous les autres grands glaciers, des "hielos continentales sur", d'environ 10 000 km², qui en font la plus vaste calotte glaciaire continentale du globe.

Le Parc National Los Glaciares fut crée en 1937 avec l´objectif de protéger la zone étendue des glaces continentales et les glaciers. Il suffit d´observer quelques images pour pressentir la beauté envoûtante que personnifie ce paysage de glace.

De par son merveilleux aspect, son intérêt glaciologique et géomorphologique et à cause de la partie de sa faune en danger d´extinction, l´ UNESCO déclara les glaciers Site du Patrimoine Mondial en 1981.


Climat et flore


Le climat du Parc National Los Glaciares est tempéré, humide et sans saison sèche définie. Il est marqué par des précipitations réduites en été. Las précipitations augmentent vers l´Ouest. Des pics peuvent être enregistrés vers l´Ouest depuis 500 mm dans la limite orientale du Parc, jusqu´à environ 900 mm dans la cordillère.

Les précipitations sont réparties de manière presque homogène toute l´année, avec un maximum vers la fin de l´automne (avril-mai). Pendant l´hiver, les précipitations sont faibles, donc, à cause de cette même faiblesse, l´accumulation de la neige est assez faible. Les vents d´ouest et de sud-ouest dominent. Pendant l´été, la fréquence et l´intensité des vents sont majeures. La température moyenne annuelle est de 7,5°C, alors que la moyenne du mois de juillet est d´environ 0,6°C et celle de janvier de 13,4°C.

La température moyenne pour les zones de haute montagne est, en général, inférieure, à 2°C et de moins de -3°C dans les secteurs occidentaux de grande altitude. Ce climat humide, donc neigeux en altitude, explique le fait que les glaciers Perito Moreno et Spegazzini ne soient pas, contrairement au glacier Upsala, en recul, mais en légère progression, le fameux barrage de glace du Perito Moreno le montrant d'une spectaculaire façon.

La flore du parc est étagée, les parties les plus basses étant recouvertes par le "bosque patagónico", la forêt patagonne, principalement constituée de nothofagus, un genre de hêtres, représentés par le lenga et le ñiré. Notons aussi une espèce de merisier, le nothofagus dombeyi ou coihue.

Les zones plus élevées, à partir de 1 100 m, sont couvertes par la steppe d'altitude, ou toundra, qui laissent place aux glaces et roches nues, dont les horns, au dessus de 1500 m.


La faune


Le huemul, cervidé d'Argentine, le guanaco, le chat sauvage, le blaireau local, le renard gris et le puma sont les plus gros mammifères du parc. Les oiseaux comme le condor, le nandou, le canard des torrents et l'oie cauquén ne sont pas rares.