Langue d´Argentine

Coucher du soleil sur le fleuve Parana

La langue officielle de l’Argentine est l’espagnol. Mais l’espagnol argentin est très différent de celui que l’on parle en Espagne : à l’oreille il ressemble presque plus à l’italien qu’à l’espagnol. On parle plusieurs autres langues en Argentine, notamment l’italien, l’allemand, l’anglais et le français. Le Mapuche, le guarani et le quechua sont les principales langues autochtones encore parlées aujourd’hui en Argentine.

Vous pourrez peut-être distinguer les Argentins des autres Sud-Américains par leur fréquente utilisation de l’interjection che, mot qui vient de la langue autochtone mapuche, et signifie «homme». Un Argentin dira par exemple Che, veni («Eh, viens ici, toi»). L’Argentine est connue dans toute l’Amérique latine comme le pays du che.


Tous les Argentins parlent au moins quelques mots de lunfardo, ce type d’argot originire des bidonvilles de Buenos Aires de la fin du xixe siècle. Le lunfardo comprend des éléments espagnols, italiens, portugais et d’autres langues. L’une des particularités du lunfardo est d’inverser l’ordre des syllabes d’un mot: ainsi, en lunfardo, tango devient gotan.

Deux sujets tiennent particulièrement à cœur aux Argentins: le sport, surtout le fútbol, et la politique. La plupart des gens ont des opinions très arrêtées sur l’un comme sur l’autre et en discutent avec passion. Il n’est pas inhabituel que plusieurs personnes parlent en même temps à un repas.

Le saviez-vous?

Une colonie galloise fut fondée en 1865 dans la vallée Chubut en Patagonie. Les colons parlèrent le gallois pendant quatre générations, mais presque plus personne ne parle la langue aujourd’hui.