L'éducation en Argentine

Buenos Aires Université

La société argentine accorde beaucoup d’importance à l’éducation. C’est le Conseil national de l’Éducation qui établit le programme que devront suivre toutes les écoles du pays. On estime en effet qu’un tel système encourage l’unité nationale.

En Argentine, l’école est obligatoire de six à quatorze ans ; la maternelle est facultative pour les enfants de quatre ou cinq ans. Les écoles primaires publiques sont gratuites, mais il n’y a pas de transports scolaires et les élèves doivent acheter leurs livres et leur uniforme, genre de blouse blanche de laboratoire. Les écoles privées, souvent parrainées par les églises ou d’autres institutions, sont payantes. Des programmes d’éducation spécialisée sont aussi offerts aux enfants ayant des problèmes d’apprentissage.


A leur arrivée à l’école, les enfants hissent le drapeau et chantent l’hymne national. Certains vont à l’école le matin, de 8 h à 12 h, les autres l’après-midi, de 12 h à 17 h. Les élèves ont droit à trois récréations de 10 minutes chacune. Dans les zones rurales, les élèves se rendent parfois à l’école à cheval. Certaines grandes estancias ont une salle de classe pour les enfants vivant sur le domaine.

Pour entrer à l’université, il faut faire cinq ans de secondaire et passer le bachillerato (baccalauréat). Ceux qui envisagent de travailler dans le commerce, l’agriculture, la mode ou la mécanique iront plutôt dans des écoles de commerce ou des lycées d’enseignement professionnel. Les futurs enseignants s’inscrivent à l’escuela normal (école normale).

Les personnes de 20 ans et plus qui ont dû abandonner l’école au secondaire pour travailler à plein temps et aider leur famille peuvent revenir finir leurs études. Il existe aussi des cours du soir pour les personnes qui travaillent pendant la journée.

Il y a environ 50 universités en Argentine. Environ la moitié sont publiques et gratuites, les autres sont privées (catholiques ou autres) et payantes. L’Université de Buenos Aires est la plus grande d’Amérique du Sud avec 140 000 étudiants. L’université de Córdoba, fondée par les Espagnols en 1613, est la plus vieille du pays.

L'Argentine connaît deux systèmes en éducation: le système public et le système privé. C'est la Loi fédérale sur l'éducation (Ley Federal de Educación) de 1993 qui, jusqu'ici, régissait les établissements d'enseignement argentins; cette loi sera replacé par la nouvelle Loi fédérale sur l'éducation de décembre 2006. Les écoles privées offre un éventail énorme: on y trouve des écoles italiennes, des écoles allemandes, des écoles suisses, des écoles arméniennes, des écoles coréennes, etc. S'y ajoutent des écoles essentiellement religieuses (catholiques, adventistes, protestantes, juives, mormones, etc.). Les établissements d'enseignement privés sont autorisés par le ministère de l’Éducation. L'importance des écoles privées demeure considérable en Argentine et elles sont fréquentées par des élèves appartenant à la classe moyenne et la classe aisée.

Le système argentin distingue différents niveaux d'enseignement:

1) le niveau initial (Educación Inicial): c'est ce qu'on appelle ailleurs la maternelle (Jardín de Infantes) dans laquelle les enfants de trois à cinq ans peuvent débuter leur scolarité préprimaire. Seule la dernière année est obligatoire. L'espagnol est la seule langue utilisée.

2) le niveau d’enseignement général de base (Educación General Básica) ou EGB: ce niveau, pour les cinq à seize ans, est divisé en trois cycles de trois ans (neuf ans au total) et porte sur l’acquisition des compétences de base. Les langues enseignées sont l'espagnol (langue d'enseignement) et l'anglais (à partir de la 3 EGB) ou le français. Il y a donc en tout dix ans d’école obligatoire (treize avec la nouvelle loi de 2006).

3) le niveau polymodal (Educación Polimodal): ce niveau (apparenté au secondaire dans d'autres pays), non obligatoire, est offert aux jeunes de 15 à 18 ans. Il correspond à un enseignement destiné à préparer les jeunes au monde du travail: questions humanistes, sciences sociales, économie de l’entreprise et gestion des opérations, sciences naturelles, production des produits et services, communication, art et conception, etc. Les langues étrangères enseignées sont l'anglais, le français, l'allemand et le portugais.

4) le niveau supérieur (Educación Superior): il comprend les écoles non universitaires de formation des enseignants, les instituts de formation technique pour tous les secteurs professionnels avec des programmes qui vont de deux à quatre ans, ainsi que tous les établissements universitaires.